Elon Musk commence à tester l’Internet via Starlink

elon musk, internet haute vitesse, internet via starlink

Elon Musk poursuit la série de coups gagnants: le projet de satellite Starlink, qui fournira un accès Internet haut débit dans le monde entier, commence à être testé au Royaume-Uni.

Starlink, un projet dédié à l’accès Internet à large bande mondial, a commencé à tester dans les zones rurales du Royaume-Uni après avoir reçu une licence du régulateur Ofcom en novembre de l’année dernière, note CNBC.

Ainsi, Starlink, un projet au sein de SpaceX, pourra vendre des antennes paraboliques et d’autres équipements de télécommunications au Royaume-Uni afin que les gens puissent recevoir les signaux émis par le réseau satellite de l’entreprise.

Fondée en 2002 par Elon Musk, SpaceX est un fabricant aérospatial et une société de transport spatial. La subdivision Starlink a été créée en 2015.

Musk, qui est récemment devenu l’homme le plus riche du monde, prévoit d’envoyer 42 000 satellites en orbite et de fournir une connectivité à haut débit à presque toute la planète.

Combien d’argent Musk gagnera-t-il de Starlink?

Le milliardaire a déclaré dans une interview l’année dernière que SpaceX pourrait gagner 30 milliards de dollars par an en fournissant un Internet haut débit, ajoutant que la technologie 5G n’est pas géniale car « vous avez besoin de portée » dans les zones rurales.

Starlink, qui concurrencera les Britanniques de OneWeb, veut lancer 1440 satellites d’ici la fin de 2021.

Les personnes testant le service peuvent s’attendre à des vitesses comprises entre 50 mégabits par seconde (Mbps) et 150 Mbps. La vitesse moyenne au Royaume-Uni est de 64 Mbps, mais les habitants des zones rurales sont à peine proches de ce seuil.

En octobre 2020, la banque américaine Morgan Stanley valorisait SpaceX à 100 milliards de dollars, soit deux fois plus que les estimations d’août des analystes.

Print Friendly, PDF & Email