Le site qui peut réanimer vos proches décédés

réanimation des morts

Basé sur la technologie DeepFake, MyHeritage propose un service qui cadrerait très bien avec les offres des salons funéraires, visant cette fois la réanimation numérique des parents et des membres de famille décédés depuis longtemps.

Avec un nom bien choisi, DeepNostalgia est un site qui passe en revue les aspects macabres autour de la «résurrection» numérique des morts, offrant aux visiteurs un moyen de faire connaissance avec leurs parents morts depuis longtemps, autrement que par l’image statique d’une image collé sur la pierre tombale.

Pas aussi compliquée que cela puisse paraître, la méthode consiste à « coller » le visage de l’image fournie par le client sur une animation 3D prédéfinie, rendant les mouvements d’un sujet réel. Le fait que l’image source soit une image en noir et blanc ne contribue qu’à l’impression finale, même si l’absence d’un ensemble complet d’images recto-verso restreint la liberté de mouvement et d’expression du visage.

Réagissant à la tendance DeepFake, les autorités britanniques cherchent à interdire la création de telles animations sans le consentement des parties concernées. Il reste à voir comment ces règles seront appliquées aux personnes décédées depuis longtemps.

Les auteurs de MyHeritage déclarent qu’ils ont délibérément omis le discours au sein du service fourni «pour éviter les abus, comme la création de vidéos deepfake avec des personnes vivantes».

« Cette fonctionnalité est destinée à un usage nostalgique, c’est-à-dire à faire revivre des ancêtres bien-aimés », a-t-il écrit dans les questions fréquemment posées sur la nouvelle technologie.

Les administrateurs du site reconnaissent également que « certaines personnes aiment la fonctionnalité de MyHeritage et la considèrent comme magique, tandis que d’autres la trouvent effrayante et ne l’aiment pas. »

« Les résultats peuvent être controversés et il est difficile de rester indifférent à cette technologie. »

La technologie derrière Deep Nostalgia a été développée par la société israélienne D-ID. La société a utilisé l’intelligence artificielle et a formé ses algorithmes à l’aide de vidéos préenregistrées de personnes vivantes bougeant leur visage et gesticulant exactement les mimique observés dans les clips simulés.

Print Friendly, PDF & Email