Les robots pourraient représenter 25% de l’armée britannique d’ici 2030

robots dans l'armée

Les estimations générales indiquent que ce programme de dotation sera achevé d’ici une décennie.

Les robots occupent une place de plus en plus importante dans nos vies, surmontant progressivement le stade des simples curiosités et devenant des éléments importants de l’économie mondiale. Finalement, même les armées du monde commencent à investir massivement dans ce domaine, augmentant leurs capacités de combat.

Le général Nick Carter, chef d’état-major de l’armée britannique, suggère que les nouveaux drones et robots pourraient constituer une partie importante des forces armées royales.

Il explique que les robots commencent à être utilisés pour compléter le nombre décroissant de recrues, et souligne également que l’utilisation des robots est une évolution difficile à contrôler et à anticiper, note le Futurisme.

Carter a déclaré qu’un effort logistique pour une armée robotique, dans laquelle un grand nombre de soldats robotiques autonomes ou télécommandés remplacerait des combattants humains, pourrait être opérationnel d’ici les années 2030.

La dotation de l’armée britannique pourrait avoir lieu dans une décennie

« Je soupçonne que nous pourrions avoir une armée de 120 000 soldats, dont 30 000 pourraient être des robots », a déclaré Carter, précisant plus tard qu’il n’était pas déterminé à fournir des chiffres précis.

Chaque branche de l’armée britannique fait l’expérience de l’utilisation de drones militaires dans des conditions similaires à celles du champ de bataille. Parmi eux, le drone i9, doté de deux fusils et destiné aux opérations qui se déroulent dans des bâtiments occupés par des forces hostiles.

Carter prévient qu’un avenir qui inclut la guerre automatique est un avenir dans lequel les guerres pourraient commencer accidentellement sur la base d’une seule erreur.

Print Friendly, PDF & Email