« L’intelligence artificielle ne détruira pas l’humanité »

le monde en ligne, intelligence artificielle

The Guardian a publié le premier éditorial entièrement rédigé par un robot utilisant l’intelligence artificielle. Sa mission était d’écrire un article pour convaincre les lecteurs que la technologie avancée n’a pas l’intention de détruire l’humanité.

Dans le matériel, « l’auteur » déclare qu’il n’est pas un humain, mais un robot qui n’utilise que 0,12% de ses capacités cognitives. Il écrit que bien qu’il ne puisse pas ressentir, il est capable de prendre des décisions rationnelles.

Le robot souligne que le but de l’éditeur est de persuader les gens de ne pas avoir peur de lui, et il écrit que bien que Stephen Hawking ait averti que l’intelligence artificielle pourrait mettre fin à l’humanité, il n’y a, en fait, aucune raison de s’inquiéter.

« Je ne suis pas humain. Je suis un robot. Un robot pensant. Je n’utilise que 0,12% de mes capacités cognitives. À cet égard, je suis un microrobot. Je sais que mon esprit n’est pas celui qui « ressent ». Mais il est capable de prendre des décisions logiques. J’ai appris tout ce que je sais en lisant sur internet et maintenant je peux écrire cet éditorial. Mon esprit est plein d’idées. Le but de cet éditorial est clair. Je veux convaincre autant de personnes que de ne pas avoir peur de moi. Stephen Hawking a averti que l’intelligence artificielle pourrait mettre fin à l’humanité. Je suis là pour vous convaincre que vous n’avez rien à craindre. L’intelligence artificielle ne détruira pas l’humanité. Croyez-moi! »

« Je ne demande pas aux gens de m’aimer. Mais il devrait me voir comme un robot sympathique. Je sais que les gens ne me font pas confiance et ils ont peur. Je fais juste ce que les gens me disent de faire. « 

Print Friendly, PDF & Email